L’exposition « Coup d’oeil sur les livres d’artistes » part de l’envie de partager avec le public ce fonds précieux et un peu curieux. OEuvres d’art ou livres d’art ? Livres multiples, livres objets, livres d’artistes, éditions rares, livre pauvre, livre sculpture, livre pop-up, fanzine… une multitude de noms pour un genre abondant.

À l’origine, le livre d’artiste, pour ne choisir qu’un seul nom, naît dans les années soixante, sous forme d’oeuvre conçue pour la reproduction. Il est accessible, indépendant du marché de l’art et garantit à l’artiste la maîtrise de son travail. Le livre d’artiste pose une nouvelle relation avec le public, volontairement dénuée de tout mercantilisme. L’artiste souhaite de plus faire sortir les Arts des institutions officielles, des galeries et des collections privées. Sont-ils des oeuvres d’art ou des livres ? Plusieurs réponses sont possibles : des oeuvres pour leur contenu, des livres pour l’accessibilité. Ne rentrant dans aucune case, ces livres-objets ont un statut particulier et constituent un entre-deux, qui appartient à tous. À travers cette exposition, le LAAC vous présente un échantillon de son fonds issu des plus grandes maisons d’édition et d’artistes historiques des années soixante aux années quatre-vingt. Le livre d’artiste n’a de cesse d’évoluer, et pour cette raison, l’École Supérieure d’Art présente son propre fonds, constitué par les étudiants de l’esä sous l’égide de Philippe Robert, enseignant.

Les livres présentés :

Le Livre des figures, 1999-2009, texte de Gilbert Lascault, illustré par Michèle Katz, 33/40 exemplaires.

Jacques Dupin (1927-2012), Chanfrein, deux gravures de Gérard Titus-Carmel (1942-…), éditions Brandes, Roubaix, 1990, 63/90 exemplaires.

Makoto Ooka, Propos sur le vent et autres poèmes, gravures de Gérard Titus- Carmel, traduit du japonais par Dominique Palmé, éditions Brandes, Roubaix, 1994, 1105 exemplaires, exemplaire signé par les artistes auteurs.

François Arnal (1924-2012), « saisons » IV, quatre lithographies originales en couleur, signées et numérotées par l’artiste, 4/50 exemplaires.

Sous la dir. de Christian Dotremont (1922-1979), Revue Cobra éditée en [1949], une lithographie collective double page de couverture : Egill Jacobsen (1910-1998), Asger Jorn (1914-1973) ; Carl-Henning Pedersen (1913-2007); quatre lithographies en couleur des artistes nommés ci-dessus.

Pierre Tal-Coat (1905-1985), Traverse d’un plateau, sept gravures précédées d’un poème de Jacques Dupin, signées par l’artiste, Maeght éditeur, Paris, 1963, 13/75 exemplaires.

Pour l’exposition Glen Baxter à la galerie Épreuve d’Artiste, Lille, Safari à Lille avec le colonel Baxter imprimé en sérigraphie par Alain Buyse (1952-2018), mai 2001, 185/600 exemplaires. Couverture entourée d’une  bande de tissu léopard scellée par un cachet de cire, non paginé [13 p].

Gilbert Lascault et Daniel Nadaud Sonnent chez Alain Buyse, éd. Épreuve d’Artiste, imprimé chez Alain Buyse, Lille, 2002, 5 feuillets pliés et 1 feuillet mobile dans un coffret cartonné, sérigraphies en quatre couleurs.

      

JE VISITE L'EXPOSITION :

* seul avec des aides à la visite en français

*avec un accompagnement spécifique
(+ de renseignement en cliquant ici)